N’en faites pas tout un Mister

[Je prie les 7 personnes, ainsi qu’aux 3 égarés de Google, qui constituent mon lectorat de bien vouloir m’excuser de la trop longue période de silence dans lesquelles je les ai laissées, avides qu’elles étaient, bien entendu, de lire ma prose.]

C’est le sujet dont bruisse actuellement le tout-Colombes.

Deux salves sur des différents blogs qui « comptent » : à droite chez Olivier Camps-Vacquer et chez Denis Butaye. Tandis qu’à gauche on observe plutôt un silence gêné, en se bornant à intervenir éventuellement dans les commentaires.

Ça y est, Philippe Sarre désarme la Police Municipale. À vrai dire, certains se disent surpris, mais vu que la mesure était sur le programme du candidat, soit la surprise est feinte, soit elle révèle une grande naïveté.

Ce dimanche, au marché, on m’a distribué le tract suivant :

Tract UMP contre le désarmement de la police municipale de Colombes

Autant l’agitation à droite sur ce sujet n’est, elle aussi, en aucun cas une surprise, autant le silence dans le camp majoritaire me gêne, laissant une fois de plus à la droite le monopole de l’expression « sécuritaire ».

Même mon garagiste s’y met, avec une tirade sur « les socialistes qui désarment la police », comme si, dès l’annonce de la mesure, la délinquance avait triplé et que c’était la conséquence de cette mesure qui expliquait plusieurs véhicules fracturés sur Gabriel Péri. À vrai dire, si je ne m’étais pas fait piquer mon vélo, sous l’ère Gouetta, juste en face du cinéma des Quatre Clubs, à une vingtaine de mètres du commissariat à l’époque où il regorgeait de Berreta, de Magnum et autre Python 357, je me serais peut-être dit qu’il valait mieux que nos policiers municipaux soient armés pour truffer de balles le corps de ces dangereux malfaiteurs. Ce qu’on appelle la riposte graduée.

J’arrête de blaguer, parce que sur ce sujet, on passe vite d’une caricature à l’autre. Entre le(s) « Djeunz UMP » (on en a trouvé un ! pour le pluriel, c’est plus douteux) qui ressasse sa bonne blague sur le sifflet comme nouvel instrument (inefficace, donc) de dissuasion, la caricature du policier cantonné à un rôle de responsable du stationnement (mais j’ai lu chez Fabrice Gillet que de ce côté-là, la P.M. n’était à ce jour pas assez active : l’occasion de faire quelques heureux ailleurs que chez « les voyous » ?) et la négation du problème de la sécurité, plusieurs questions se posent afin de mieux appréhender le sujet.

  1. Déjà, je me demande si l’annonce du maire était à effet immédiat. C’est à dire, est-ce que d’ores et déjà les policiers municipaux sont effectivement désarmés ? [EDIT] Après m’être renseigné, la réponse est oui, le désarmement annoncé est effectif depuis la semaine dernière [/EDIT]
  2. Ensuite, je tiens à ce qu’on oublie pas que la Police Nationale n’est pas désarmée et que c’est à elle d’assurer en tout premier lieu la sécurité (notons au passage que de nombreuses villes, au premier rang desquelles Paris, ne disposent même pas de police municipale et que cela ne transforme pas chaque rue en coupe-gorge pour autant).
  3. Autant je ne suis pas sûr que le choix de l’équipe Sarre soit le meilleur (je n’ai pas assez d’éléments pour juger), autant je ne suis absolument pas convaincu non plus du contraire. Autrement dit, comme je l’avais exprimé en d’autres termes dans je ne sais plus dans quel commentaire, ne crions pas « aïe » avant d’avoir mal et attendons de voir, en prenant le temps de patienter au moins un an pour juger l’action dans la durée, les effets concrets sur le niveau de sécurité ou d’insécurité dans Colombes, et en particulier dans les quartiers actuellement les plus « difficiles ».
  4. J’espère donc avoir bientôt l’occasion de lire ici ou là des informations plus détaillées sur la politique de la municipalité en matière de sécurité et ses objectifs et, quelques temps après, sur ses résultats et j’espère que, si c’est nécessaire et qu’une inflexion est à donner, elle le sera en dehors de tout dogmatisme ou de « prise d’otage » par les bolchéviques de la majorité qui, à défaut de gros calibre, me rendent vert de trouille avec leur gros couteau entre les dents.

Pour finir, ce qui m’énerve le plus dans toute cette histoire, c’est que je vois du Mr Sarre à tire-larigot, que ce soit dans les tracts (cf. notre document) ou dans les articles ou les commentaires, et que Mr, c’est l’abréviation de Mister et non de Monsieur qui s’écrit M. en français.

(Je vous ai dit que Môman était prof de français ? Ben voilà, je vous l’ai dit.)

7 réflexions sur « N’en faites pas tout un Mister »

  1. Heu Jérôme je crois que c’est tire-larigot, et non pas l’arigot.

    Sinon, je suis tout à fait d’accord avec toi pour constater que les moindres actes déclenchent des polémiques inutiles à si court terme. Avec tous ces blogs émergents, et leurs commenteurs fous, ça crée une certaine cacophonie dans la recherche de la bonne information.

  2. « Avec tous ces blogs émergents, et leurs commenteurs fous, ça crée une certaine cacophonie dans la recherche de la bonne information. », qu’il dit papa Troll !

    C’est vrai ça, à quand un permis de bloguer  ?

  3. Juste pour « cacophoner » ;-) et pour confirmer que les publications de ce blogs sont importantes pour moi….et que je suis, donc, contente de constater que c’est reparti

    Pour le sujet, à proprement parler, de la Police Municipale : n’ayant aucun élément pour juger, il m’est impossible de commenter quoique ce soit…à part enfoncer une porte ouverte, à savoir que cette décision n’est pas une surprise puisqu’annoncée dans le programme….

    Enfin, moi qui ai bien du mal à retrouver un niveau correct d’écriture de la langue Française, j’apprécie les rappels à l’ordre. Et j’ose ; …Merci à Môman et son interprète Jérôme et à Philippe Z ;-)

  4. Juste pour compléter mon premier message, je trouve cette cacophonie très intéressante. Elle permet d’aller plus loin dans ses propres réflexions, et on a accès à tellement d’informations…

    Philippe Z, alias Papa Troll

  5. @ Philippe Z » Merci pour cette petite précision orthographique (‘m’apprendra à donner des leçons ;-) j’ai rectifié ! Je devais trop penser à une spécialité régionale…
    Trouver la bonne information est en effet délicat, surtout que « Lu sur internet » n’est le gage de rien du tout. Mais pour poursuivre avec ton deuxième commentaire, oui, la diversité des opinions nous permet de reconsidérer éventuellement la nôtre, ou en tout cas de l’éclairer.

    @ Charles Ham » Pour l’instant, le gouvernement travaille plutôt sur le permis de surfer. Chaque chose en son temps ! (je sais je sais, je fais de la provoc’ à deux balles !)

    @ Piaf2Colombes » Alors, toi, à force de commenter un peu partout, ne serais-tu pas tentée justement d’ouvrir ton petit « nid » personnel ?!

  6. Je signale accessoirement que si vous voulez avoir votre trombine ou un avatar qui s’affiche ici avec vos commentaires, il vous suffit de vous inscrire gratuitement sur http://www.gravatar.com (et ça marche – au moins – avec tous les blogs WordPress, mais apparamment pas spontanément avec Dotclear, Charles).

  7. @ Jerôme : le Piaf ne peut avoir une raison d’être que s’il virevolte et ouvre, modestement et de temps en temps, son bec. Donc son nid personnel n’a pas grand interêt…sans parler de sa plume qui est bien terne au regard de tout ce qui peut déjà exister ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *