His name is Lucas

Sans surprise, c’est Bernard Lucas qui a été élu hier soir conseiller général du canton Nord-Ouest de Colombes avec 59,74 % des suffrages exprimés.

Poussée très très timide de la participation qui progresse d’environ 1 point (environ 110 voix). Augmentation du vote blanc/nul (+ 30 votes) peu surprenant pour un second tour.

Que penser de ce résultat ? Si Bernard Lucas remporte sans souci cette élection partielle, on peut toutefois être un peu déçu de son score pas tout à fait au niveau de ce que laisser espérer le premier tour. La mobilisation au second tour aura plutôt profité à Lionnel Rainfray qui fait ses meilleurs scores là où la participation est (toutes proportions gardées) plus forte ; le report de voix à gauche, quant à lui, n’aura pas été excellent.

Toujours à l’affut d’un jeu de mot foireux, j’aurais voulu titrer ce billet « Lucas : carton ! » mais ça sera pour une autre fois !

Le rapport de force gauche/droite affiché sur le canton (60/40) se rapproche de celui observé en 1998 et n’offre pas à la droite beaucoup de raisons d’espérer un rapide retournement de situation. Reste à Bernard Lucas et à sa suppléante Nora Djebbari le soin de travailler pendant deux ans sur les dossiers du canton, à montrer que leur action est pertinente en dépit d’une majorité UMP au Conseil Général pour « confirmer » en 2011 dans le cadre d’une élection générale pour laquelle le taux de participation, espérons-le, permettra des analyses moins aléatoires.

4 réflexions sur « His name is Lucas »

  1. Un conseiller général élu – peu importe le candidat et son parti – avec seulement 13,06 % des voix des électeurs inscrits du canton c’est bien peu représentatif et c’est bien dommage pour la démocratie dont visiblement, ils n’ont eu que faire… et en plus, le XV de France s’est administrer une fessée – cul nu – par les Rosbifs…

  2. @ Charles Ham » Eh oui ! C’est désolant. Et dire que, devant nous, se profile l’élection européenne, elle aussi souvent « boudée » par les électeurs. Que faire ?

  3. Heuh, espérer que le XV de France soit meilleur que « gli Azzurri » dont deux joueurs réguliers (Carlo Festuccia et Andrea Lo Cicero) font partie de la première ligne du Racing-Métro 92 ? :-P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *