Jusqu’où va se nicher la défense du service public

Même quand c’est la grève, le matin, je n’écoute que France Inter.

Faut dire que leur programmation musicale, même en ces circonstances, reste de grande tenue.

2 réflexions sur « Jusqu’où va se nicher la défense du service public »

  1. @ Papa Troll » Oui, c’était pas mal du tout ce matin, je suis parti guilleret au boulot avec plein d’airs dans la tête (et aucune info pour discuter avec mes collègues ce midi).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *