L’Île aux enfants

Île de Groix - Port-LayUn seul être vous manque et tout est dépeuplé ?

Victoria vient de partir ce matin avec les élèves de sa classe de CM1 pour une classe de mer de deux semaines (wahou ! la clâââsse ! de mon temps, une semaine c’était le grand max) sur l’Île de Groix, où la ville de Colombes possède une propriété.

Quinze jours pour pêcher les crevettes et observer les marées, en pincer pour les crabes sans trop négliger les conjugaisons, les fractions, l’histoire et tutti quanti.

Quinze jours de tranquillité à la maison ? Hum… Pas sûr, car la petite sœur Esther est restée et ne compte pas se faire oublier. Et puis trouvera-t-on vraiment la tranquillité d’esprit ? Comme 25 autres mamans fébriles, Marie a composé les 10 chiffres du numéro surtaxé, puis environ 7 autres codes intermédiaires pour enfin entendre un message disant (dans les grandes lignes) « Tout va bien ! on a même eu une heure d’avance. Extinction des feux à 21 heures ». Nous voilà bien avancés. Nous ne saurons donc pas si Victoria a vomi pendant tout le voyage ni si sa copine est passée sous les roues du car pendant un arrêt-pipi, ni s’il y avait un cancrelat sous les draps ou si la soupe n’était pas bonne.

Mes derniers mots pour ma fille :

— Amuse-toi bien !
— Travaille bien !
— Profite bien !

Pfff, ces parents, à part des injonctions, y savent rien dire.

[Illustration : Édouard Lomont – cliquez sur l’image pour la voir en entier]

8 réflexions sur « L’Île aux enfants »

  1. et le numéro surtaxé ne dit même pas si le gloubiboulga est bon ? !!!
    Super ce nouveau blog ;-)

  2. @Piaf2Colombes: Ben dis-donc, quelle rapidité ! Toujours à l’affût des dernières nouveautés colombienne, l’oiseau. Merci beaucoup pour ce premier commentaire et bienvenue ici. La peinture est encore fraîche, il y a un peu de bricolage à faire pour rendre l’endroit un peu plus accueillant qu’il ne l’est, mais comme dit un proverbe que tu connais bien : « petit à petit, l’oiseau fait son nid » !
    J.

  3. Ah ! C’est donc ça , ces taches que j’ai sur les plumes…la peinture fraîche de ton blog ;-)
    C’est vrai que toute initiative d’expression de la vie Colombienne succite mon intérêt…et que j’apprécie que certain(e)s prennent leur « plume » pour partager leur point de vue. Je crois que ça ne peut que faire « avancer le schmilblick ».
    Quant à la « qualité » de l’accueil, je crois qu’elle est avant tout due à ceux (celles) qui décident de créer un blog…même si je n’ignore pas que, pour beaucoup, c’est la « couleur de la peinture » qui est le critère d’accueil…
    A nouveau bravo pour cette initiative qui prendra, sans doute, forme au fil du temps et de tes disponibilités.

  4. Il est encore un peu tôt pour dire ce que deviendra ce blog, mais je ne pense pas que j’aurai, comme Fabrice, le courage de séparer mon expression spécifiquement colombienne de mes autres sujets. Ça risque d’en faire un endroit un peu … curieux ! Mais j’aime les expérimentations ;-)

  5. Hier matin, nous avons eu droit au debriefing photo et vidéo du séjour de ma fille à Groix en Mars… A l’époque, pas de cancrelat en vue ! :-))
    Dire que j’ai plus de 10 jours de retard sur Piaf pour la découverte de ce blog…

  6. @ Fabrice » Bienvenu ici (flatté de ta visite). Difficile d’être plus vif que Piaf, mais je dois reconnaître que je n’ai pas encore fait de gros effort de « RP ».

    Ma fille est rentrée ce soir avec les joues bien roses et apparemment pas traumatisée par les rencontres avec la faune Groisseuse (sic ?).

  7. Salut Jérôme,
    nous la trolette n’a pas encore l’âge, mais bon Colombes c’est pas mal pour les enfants quand même.
    A la maternelle, après la piscine, c’est la patinoire (papa je suis tombée que 3 fois aujourd’hui…)
    Pour les plus grands c’est l’île de Groix, 2 semaines en plus, un grand bol d’air pour tous ces enfants je pense.
    Quant aux messages, les enfants ne parlent de ce qu’ils font que quand on ne leur demande pas de le faire…
    Et bravo pour ton site, les blogs bourgeonnent à Colombes et c’est bien sympathique.

  8. @ Papa Troll : Bonjour, bienvenu ici et merci pour tes encouragements. Je me souviens, Meudonnais que j’étais, du grand plaisir que j’avais à aller à la patinoire (de Meudon-la-Forêt) pendant ma scolarité. Je me suis d’ailleurs amusé à accompagner un jour (merci les RTT !) ma fille Esther avec sa classe et retrouver de vieilles sensations (notons au passage que j’avais cet hiver profité une fois de la patinoire gratuite installée par la précédente municipalité).
    Ma fille est revenue ravie de l’Île de Groix, en tout cas, et le teint hâlé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *